La vie d’une association passe par la pérennité de ses activités et par sa capacité à transmettre aux générations futures la mémoire de notre volonté de servir.

L’ASMEM est à un tournant. Pour que les générations futures puissent bénéficier de nos connaissances, nous devons nous atteler à rendre disponible à un large public notre fond. Un travail de tri en profondeur a été initialisé par notre responsable de la documentation et par notre caissier. La documentation active et les livres disponibles à notre shop ont été déposés dans des conditions plus accessibles dans la région de Lausanne.

Deux grands soucis occupent votre comité.

La fermeture à court terme de Dailly et, par conséquent, la remise en question de notre salle des maquettes avec les collections exceptionnelles qui les occupent, et notre centre de documentation qui est toujours lorgné par la fondation du château, qui aimerait en faire sa salle du conseil.

Il faut dire que l’architecture sympathique de ce lieu rend les agapes un peu plus agréables. Alors, un centre de documentation qui n’est pratiquement pas accessible au public et ceci, seulement si un membre de l’association est présent, pose problème.

Lors de nos séances, nous avons décidé de prendre les devants et d’avoir des discussions préliminaires avec les Archives Valaisannes qui pourraient accueillir notre fond (un peu comme nous avions fait avec la médiathèque de Martigny). Une collaboration avec le musée de Morges pourrait aussi être initiée, en ce qui concerne notre matériel et les maquettes si le site de Dailly est remis en question.

Si l’option de la cessation des activités touristiques sur le site de Dailly nous semble impensable, la plus-value de rendre accessible notre fond relève de l’évidence. Le hic dans tout cela est que nous devrons à nouveau engager des dépenses extraordinaires. La pérennité de nos activités ne pourra se poursuivre sans une adaptation des cotisations, qui sont restées inchangées depuis 43 ans.

Assemblée générale

Lors de notre assemblée générale, nous devrons nous décider sur ces points. Notre site Web qui date de 2011 doit être rafraîchi et remis aux normes actuelles de sécurité. Si notre association n’est certes pas une cible privilégiée des hackers, elle reste néanmoins sujette à des malversations. Nous espérons vous présenter en 2017 une version modernisée et accessible sur divers supports. Il serait dommage de perdre le contenu de ce magnifique média de communication.

Une nouvelle édition

Avec plaisir et fierté nous allons procéder au vernissage de la réédition de notre ouvrage-phare, le « Rebold ». Cette édition en français et en allemand a été entièrement revue et le graphisme moderne apportera un plus à son contenu. Durant le début de l’année 2017, nous organiserons un événement pour les membres de l’ASMEM.

Voyages et découvertes

Votre comité a en outre organisé toute une série d’activités qui ont rencontré un franc succès et cela nous réjouit énormément. L’organisation de ces événements s’est faite avec beaucoup de minutie et le rythme qui est donné lors de ces journées est assez impressionnant.

Les activités de notre société se poursuivront avec, pour débuter l’année, notre assemblée générale qui se déroulera dans la région de Sierre. Le thème principal sera la gestion de crise lors de séismes majeurs. Nous espérons dans ce cadre pouvoir vous donner l’occasion de visiter le centre de conduite du canton, ainsi qu’un hôpital de guerre.

Le voyage sur deux jours en 2016 dans la région de Sargans a été une réussite et nous désirons renouveler cette expérience par un périple, également de 2 jours, dans la région de Besançon.

Notre voyage de septembre, nous amènera dans la Région de Soissons, et ceci durant le week-end du Jeûne Fédéral. Le périple d’un jour sur Genève a dû être annulé en raison de collision avec les dates du forum sécurité du Chablais. La même activité a été proposée également par le team du sentier de la Promenthouse dans le cadre de leur sortie d’automne, et plusieurs de nos membres sont affiliés à cette société. Pour clore notre année, la traditionnelle fête de la Ste-Barbe se déroulera au fort de Champex.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à parcourir notre site internet et me réjouis de vous retrouver nombreux dans nos activités.

Col Pascal Bruchez

 

%d blogueurs aiment cette page :