Remise de la bannière centrale

Le 21 septembre 2013, la Société des Troupes de Forteresse de la Suisse Romande (STFSR) fêtait à Savatan le 100ème anniversaire de sa fondation.

A cette occasion, la Bannière du Comité central STFSR a été transmise à l’ASMEM afin que celle-ci en prenne respectueusement soin et la conserve dans les meilleures conditions possiblestransmission-banniere-reduitMonsieur Joël Pluquet, de la section Yverdon, a immortalisé ce moment émouvant.

Télécharger la Séquence vidéo

Un peu de patience pour le téléchargement (~2 mn). Merci

Dernière assemblée des délégués

Le samedi 04 mars 2014, les délégués des sections STFSR étaient réunis en assemblée avec un ordre du jour très prenant. En effet, le point principal traitait de la dissolution du comité central et par là de la fin de la Société des Troupes de Forteresse de la Suisse romande (STFSR) après une longue vie de 101 ans.

Dès réception, le procès-verbal de la séance sera mis en ligne, ainsi qu’un petit commentaire.

 


 

QUELQUE VIDÉOS DE LA JOURNÉE

Ouverture de la séance par le président central, le col Georges Python (Téléchargement ~1 mn)

QUELQUES PHOTOS DE LA JOURNÉE

Ouverture de la séance par le col Georges Python, président central.
A la table du comité: maj Jean-Louis Bornand (vice-président et secrétaire) et le lt-col Thierry Schwechler (caissier et régie pour cette journée).

ASMEM & STFSR

La Société des Troupes de Forteresse de la Suisse Romande (STFSR) a été fondée en 1913 par des sous-officiers et soldats incorporés dans les troupes de forteresse de la Garnison de Saint-Maurice.

Depuis de nombreuses années, les membres des deux associations, STFSR et ASMEM entretiennent des rapports étroits.

Le coffret DVD+CD de la fête du 100ème anniversaire est épuisé et sa production est interrompue. Il ne sera pas réédité.\

Ils se sont une nouvelle fois concrétisés le 21 septembre 2013 à Savatan, lors de la fête centrale. La Société des Troupes de Forteresse de la Suisse Romande commémorait ce jour-là le 100ème anniversaire de la création.

Lors de la partie officielle, la bannière du comité central STFSR a été transmise à l’ASMEM.

Nous reviendrons sur cette manifestation ces prochains jours et sur l’histoire de la STFSR.

Les sections STFSR

En 1913, lors de la création de la Société des Troupes de Forteresse de la Suisse Romande (STFSR), les forteressards de toutes la Suisse romande étaient regroupés dans une seule et même association basée à Lausanne.

En 1920, vu l’ampleur que prenait la STFSR, la création de trois sections, LAUSANNE, NEUCHÂTEL et VALLORBE, a été décidée lors de l’assemblée générale du 12 septembre tenue dans les locaux du Restaurant-des-Deux-Gares, à Lausanne.

En 1922, ce sont les sections de GENEVE, VEVEY, YVERDON et MONTREUX qui voient le jour.

De 1923 à 1925, chaque année une nouvelle section se crée. Ce sont LA CÔTE, LA BROYE et le PAYS-D’ENHAUT.

Trois nouvelles sections se constituent plus tardivement : la PLAINE DU RHÔNE en 1942, la FRIBOURGEOISE en 1948 et la VALAISANNE en 1961.

Chaque section possède ses propres statuts, calqués sur les statuts centraux; elle élit ses propres organes, fixe le montant des cotisations et organise ses activités.

Elle fonctionne à tour de rôle comme section centrale chargée de coordonner des activités communes, comme par exemple les assemblées générales, les assemblées des présidents de section, les fêtes centrales ou les assemblées de délégués.

A ce jour les sections de Vevey, Vallorbe, Genève et La Broye ont disparu. La section de La Côte est devenue une amicale hors STFSR.

Esprit de corps de la forteresse

Dès les premiers âges de la société, les forteressards romands vouent un attachement profond aux fortifications de Saint-Maurice. Cela se voit particulièrement sur les bannières de diverses sections

La superbe bannière de la section neuchâteloise, brodée à la main, met en valeur le défilé de Saint-Maurice.

Sont représentées les armes de la forteresse: une bouche à feu, un mitrailleuse Mod 1911 et le fusil; le bouquet de rhododendrons rappelle les hauts de Dailly

Tout aussi belle et brodée à la main, celle de la section de Vallorbe met en scène la Cîme de l’Est, vue de Dailly, et le canon sur affût à éclipse

Plus épurée, car plus tardive – la section du Pays-d’Enhaut sera constituée en 1925 – la bannière de cette section met en scène le pont et le château de Saint-Maurice surplombés par la Dent-de-Morcles.

col William Vauthey

200x120-equal_images_ste-amies_stfsr_william_vauthey_faire-part_de_deces

Nous avons le regret de vous annoncer le décès du col William Vauthey le 09 mai 2014 dans sa 95ème année. Le col Vauthey a, tout au long de sa vie, oeuvré pour le développement de la Société des Troupes de Forteresse de la Suisse Romande. Il faisait partie des personnes qui ont tout mis en oeuvre pour la mise en valeur du fort de Pré Giroud. William Vauthey a commencé sa vie de forteressard au sein de la section de La Broye. Il était également membre de la section Lausanne. Extrait des annales de la STFSR

 

Président de la section La Broye
1981 Président du comité d’organisation de la Fête centrale à Moudon
1984 – 1987 Président central STFSR
1994 Président du comité d’organisation de la Fête centrale à Moudon

 


 Son action pour le fort de Pré Giroud (Vallorbe)

 

1988 Acquis il y a 26 ans, à l’initiative du capitaine Gérard Jaillet avec le soutien du divisionaire Rolf Siegenthaler, chef d’arme du génie et des trp de forteresse, le fort de Pré-Giroud est le premier ouvrage d’artillerie ouvert au public. William était également présent dès le début avec des gens comme Willy Helfer.
1994
Ouverture au public du fort de Pré Giroud.
W. Vauthey a été le premier président de l’Association des Amis du fort de Pré-Giroud, suivi du colonel Rossi et depuis cette année, Marcel Brugger.
Le premier président de la Fondation du Fort de Vallorbe (Pré/Giroud) a été Gérard Jaillet, le flambeau a été repris par Jean-Michel Charlet.
Renseignements communiqués par J.-P. Soulier, président ai sct Lausdanne et muséographe de Pré Giroud