La ligne antichar doit ralentir le passage de tout véhicule ennemi, blindé ou non, se déplaçant de Martigny en direction de St-Maurice. Les forts d’Evionnaz, construit sous roc, et de Dorénaz, ouvrage bétonné, surveillent toute la circulation dans la plaine et peuvent ajuster des tirs croisés sur les véhicules de leur canons antichar ou sur leurs accompagnants avec leurs mitrailleuses de forteresse. La nuit, le fort pouvait éclairer le terrain au moyen d’un projecteur installé sous roc.

La partie inférieur du fort a été acquise cette année.

%d blogueurs aiment cette page :