APRÈS 30 ANS DE BONS ET LOYAUX SERVICES …

 

LES MAQUETTES DOIVENT QUITTER LE CHÂTEAU DE SAINT-MAURICE

Inaugurées en 1983 et offertes au Musée militaire du Château de Saint-Maurice, nos maquettes n’entrent plus dans le cadre des présentations organisées par les responsables du Château de Saint-Maurice. L’ASMEM doit vider les lieux pour le 31 mai 2013.

En effet, le château a une nouvelle orientation et veut se consacrer à l’art en exposant Mix et Remix, André Paul, Etienne Delessert, Derib et autres Mordillo.

Aussi l’histoire militaire de Saint-Maurice n’a plus sa place au château, ni même nulle part ailleurs dans le canton. Il suffit de faire le tour des sites historiques valaisans pour s’en rendre compte.

Les services historiques valaisans ont proposé à l’ASMEM de reprendre ses dons, faut que quoi ils seraient détruits.

Une solution transitoire a été trouvée dans l’urgence pour sauver les maquettes et les entreposer momentanément à l’abri de foudres destructrices.2016-12-08-17_26_47-les-maquettes-de-lasmem-asmem-association-saint-maurice-detudes-militairesUn travail de titan a débuté le 20 mai 2013 avec le démontage des vitrines par un vitrier spécialisé, suivi du découpage des maquettes par Pascal Bruchez en vue de leur déplacement.

Les maquettes avaient été construites par nos membres, les lt-col Jean-Jacques Rapin et Jean Zeissig, le plt Gérald Järmann, les sgt Georges Blanc, Charles Righetti et l’app Roger Zogmal pour être offertes au Musée Militaire. Des milliers d’heures de travail et des milliers de francs avaient permis cette superbe réalisation qui n’a heureusement pas subi, trente ans plus tard, les outrages du temps.

Le 20 mai 2013, le webmaster était également présent pour photographier sous tous les angles ces très belles réalisations et vous les présenter dans des pages suivantes spécifiques.

\r\n\r\nCette première opération conduite avec succès sera suivie le 31 mai par le grand déménagement, coordonné par le col Serge Monnerat. Une entreprise de la place assurera le transport du matériel jusqu’à la Galerie Rossignol à Dailly alors que, sous la conduite d’un membre du comité, plusieurs membres de l’ASMEM y aménageront de la place dans des locaux déjà bien remplis. Ce sera l’occasion de contrôler l’inventaire et d’entreposer les objets les plus significatifs sur des étagères.\r\n\r\nL’appel lancé aux membres a reçu un écho positif et c’est une équipe de volontaires de taille suffisante qui a pu être mise sur pied. Chaque participant est d’ors et déjà remercié pour son engagement à venir.\r\n\r\n
\r\n\r\n \r\n\r\nCette année encore, il faudra également déplacer, après un tri sélectif, du matériel entreposé à l’arsenal de Lavey. Cette opération permettra de regrouper en un seul endroit les collections de l’ASMEM.\r\n\r\nIl est également prévu de déplacer certaines pièces d’artillerie propriété de l’ASMEM. Comme l’Armée doit aussi quitter le Château de Saint-Maurice et faire enlever divers canons, nous profiterons d’engager une action commune, ce qui permettra de diminuer les frais de grue, d’élévateur ou de tout autre moyen lourd.\r\n\r\n
%d blogueurs aiment cette page :